energie

Energie

L’électricité et l’eau éléments indispensables à l’amélioration de la santé et de l’éducation

cooperation

Coopération

Réaliser nos projets en coopération avec les bénéficiaires… c’est transmettre !

 

developpement

Developpement

Avec l’eau, avec l’électricité, le développement devient possible

 

  

un simple test d'accueil

Depuis 2007, ECD travaille en partenanriat avec le lycée Saint Joseph de Bourg en Bresse.

 C'est Eric Dubiel, enseignat dans ce lycée et membre d'ECD qui coordonne ces actions.

 

Derniers articles de journaux :

Voix de l'ain

Vendredi 18/09/2015

Voix de l ain 18 09 15

  

Le progrès

Mardi 22/09/2015

Thumbnail image

 

Le Progrès

22/07/2014

juillet 2014 2

 

ACCORD de PARTENARIAT PASSE ENTRE la REGIE D'ELECTRICITE DE SAINT ANDRE DE CORCY et L'ASSOCIATION "ENERGIE COOPERATION DEVELOPPEMENT»

Représentations :

La RSE, Régie Services Energie d'Ambérieux en Dombes, (rattachée au SIEA, Syndicat Intercommunal d'Energie et de E-communication de l'Ain), dont le siège social est situé 577, Route de St Trivier sur Moignans 01330 Ambérieux en Dombes est représenté par son directeur, M Jean Claude CHAPUIS et désignée ci-après par la Régie.
L'association « Energie Coopération Développement » dont le siège social est situé 8, Allée des Ecureuils à Péronnas est représentée par Marc GUILLERMIN, Président. Elle est désignée ci-après par « ECD »


Objectif de ECD :


« Energie Coopération Développement » intervient à l'international pour contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations défavorisées et au développement durable des pays les plus pauvres. L'enjeu prioritaire pour « Energie Coopération Développement » est l'utilisation des services liés à l'énergie pour contribuer à la satisfaction des besoins de développement tels que la santé, l'éducation ou la lutte contre l'exode rural.
Les métiers de l'énergie sont au cœur des compétences « Energie Coopération Développement». Cette particularité est un atout majeur, elle permet de mobiliser l'ensemble des compétences et des savoir-faire pour la préparation de projets et leur réalisation sur le terrain.
Electricité et eau sont utilisées comme des moyens pour engager et soutenir une dynamique économique et sociale, nécessaire au développement local.


Objectif de la Régie :


La régie RSE souhaite contribuer à des projets de développement portés par "ECD" grâce à l'électricité dans les pays les plus pauvres de l'hémisphère sud. Le présent accord fixe les modalités du partenariat entre les deux parties.

Contribution de la Régie RSE aux activités de "ECD" :

La Régie décide d'aider "ECD" à la réalisation de ses activités par:

  1.  Le versement d'une subvention annuelle de 2000 euros
  2.  Récupération pour le compte de "ECD" de matériel de réseau et de branchements déposé par la Régie RSE.

Engagements de "Energie Coopération Développement" :


"ECD" s'engage à:

  1.  Informer la Régie de ses nouveaux projets et de la réalisation de ceux ci.
  2.  Faire connaître largement au public la contribution de la Régie aux activités de "ECD"

De son côté la Régie RSE, pourra se prévaloir de son partenariat avec "ECD" dans toutes ses actions de communications.

Suivi de l'accord:


Le suivi de l'accord sera assuré par M Jean Claude CHAPUIS, Directeur de la Régie et par Marc GUILLERMIN, Président de "ECD"

Validité de l'accord:


Cet accord est signé pour la période 2014/2017. Il pourra être reconduit ultérieurement.

 

En Octobre 2009 Akamasoa a fêté ses 20 ans d'existence. 20 ans de combat permanent et de lutte contre la pauvreté qui sévit dans le pays.

Le Père Pédro créateur de Akamasoa a toujours pensé que la pauvreté n'est pas le fruit d'un hasard, mais une triste réalité qui a ses causes et qui peut être vaincue.pedro

Ce long chemin n'a pas été sans obstacle et sans souffrance, mais aujourd'hui, tout ce qui a été réalisé par l'association « Akamasoa » permet à des milliers de familles de vivre dans la dignité.


Tout a commencé avec la rencontre des gens de la rue et de la décharge en 1989. Père Pedro ne peut rester impassible devant la misère des milliers de sans-abri de la capitale qui vivent dans des conditions humaines révoltantes, dans la rue ou sur des décharges d'ordures. Il crée des liens de confiance et d'amitié avec ces pauvres en vivant auprès d'eux.


C'est là que Père PEDRO décide de redonner espoir et dignité à ces sans-abri avec un travail et un toit.


Grâce à la volonté et au courage de toute une équipe, composée de 463 collaborateurs tous malgaches, et grâce à la générosité de beaucoup d'hommes et de femmes, 18 villages AKAMASOA ont pu voir le jour et sauver un nombre considérable d'enfants, de parents ou de personnes âgées.


En 24 ans, autour de 300 000 individus sont passés dans les centres et ont été aidés. Aujourd'hui ce sont environ 17 000 personnes qui vivent et habitent dans les centres Akamasoa.

Pour réussir dans cette entreprise, Akamasoa a du remplir des objectifs bien précis :


• Créer des emplois, par les activités de l'association et de l'extérieur et assurer la formation professionnelle
• Construire des logements familiaux pour les sans-abri
• Scolariser les enfants en Primaire, Secondaire et Lycée
• Fournir les soins de santé et apporter une aide d'urgence temporaire aux personnes démunies
• Accompagner le retour des familles sans travail aux villages et villes d'origine et faire accéder à ses services tous les pauvres des villages alentours
• Réaliser tous les travaux d'assainissement, créer des réseaux d'eau et d'électricité, développer des espaces verts et de loisirs, construire des infrastructures sportives pour les enfants, une maison de retraite..

Grâce à la fondation "EDF" qui nous a remis une grande quantité de films solaires, les électriciens d'Akamasoa ont équipé les toits de locaux communs des villages Mahatsara, Bemasondro, Andranalitra, Mahatsinjo, Magarovohitra, Vohitsara et le toit de la menuiserie.

Cet équipement de production solaire représente une puissance de 77 kw. L'électricité produite sera consommée par Akamasoa pour ses besoins propres.

 

L'économie annuelle attendue est de plus de 10 000 euros.


Un deuxième projet est également en cours de construction. Il s'agit de la création dans le village de Manantenasoa d'une centrale de production solaire de 200 kw. L'énergie produite sera déversée sur le réseau HT de la Jirama.

Une convention fixant les conditions de raccordement au réseau de la Jirama et du coût d'achat de l'électricité à Akamasoa est en cours d'examen à la Jirama.

 

solaire 1 site

 

solaire 2 site